Retour en arrière…

Je sais que j’ai déjà posté un article aujourd’hui, mais je vais vous en faire un second… Un article conseil…

Je ne sais pas pourquoi ce soir je repense à ça… En lisant mes articles, je me rend compte que l’on peut croire que j’ai une vie parfaite… Elle n’est pas parfaite pour tout le monde!! Oui aujourd’hui je vis avec la personne que j’aime le plus au monde, dans une maison à nous que l’on essaie de rendre parfaite à nos yeux… Mais tout ça n’est pas arrivé sans égratignure!!

Je dis souvent que je ne reviendrais pas à mes 15 ans… Non, c’est un age que j’ai trouvé « batard », on est trop vieux pour être considéré comme des enfants, mais trop jeune pour être dans le monde adulte… On est, comme vulgairement appelé, « le cul entre deux chaises ». C’est amusant, je pense que j’ai toujours eu la sensation de ne pas être à ma place à 15 comme à 25… A 15 ans, je n’étais pas la fille la plus populaire du lycée, je n’étais pas la fille sur laquelle les garçons se retournaient, je n’étais pas la fille qui était bonne en cours… J’étais la fille moyenne partout et discrète, que réellement personne connaissait.  Pour être franche, ça ne m’a jamais vraiment dérangé. Je n’ai jamais eu besoin de tout ça… Et puis, allez savoir pourquoi, j’ai changé… Je me suis transformée en une fille superficielle qui se fait remarquer partout où elle passe. Est ce que c’était pour faire fuir les personnes qui pouvaient s’intéressées à moi? Est ce que c’était une sort de carapace?  Peut-être… Encore maintenant, je n’ai pas la réponse. Loin de moi l’idée de me plaindre, je n’étais pas du tout malheureuse! C’était comme une revanche, tout le monde me connaissait, c’est vrai que ce n’était pas sous mes meilleurs aspects, mais on me connaissait. Un jour, en représentation théâtrale, ma mère a entendu une fille parler de moi, pas forcément en des termes très élogieux, je crois que le terme précis était bizarre. Aujourd’hui, je me dis qu’à sa place, j’aurais peut être pensé la même chose. J’avais un cercle très définis d’amis intimes qui me voyaient différemment, comme j’étais réellement.

Vous imaginez le casse tête… Alors, non à choisir pas 15 ans!!!

Par chance, j’ai des parents qui m’ont assez vite considérés comme une adulte, des fois peut être un peu trop même… J’ai très vite pris mes décisions toute seule, à leur décharge, j’ai toujours pris mes décisions toute seule. Enfant, je savais comment je voulais m’habiller. Ma mère ne pouvait pas choisir mes vêtements toute seule, je refusais de les mettre… Vous allez me dire que ce n’est pas à l’enfant de choisir. Certes, mais je pouvais me montrer très persuasive et appeler au secours ma grand mère. Une fois ma mère a essayé de me mettre un jean… Ça a fini en drame!!!

Mes parents ont très vites compris que ça ne servaient à rien d’essayer de décider à ma place sinon ça allait être une guerre perpétuelle. J’ai pris des décisions qui n’étaient pas les bonnes mais qu’au moins je n’ai pu reprocher à personne.

Après 15 ans, se sont les années où l’on doit décidé toute notre vie… Là, je peux vous dire qu’heureusement j’ai des parents très ouverts et très compréhensifs… J’ai fait tout le contraire de ce que l’on attendait de moi!!! Aujourd’hui est ce que je le regrette??? C’est sure que ça aurait été plus rapide si je les avais écouté, mais au fond je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui, alors pour ça je leur dis « merci, merci d’avoir compris et de m’avoir laissé faire ».

C’est amusant, je ne regrette rien mais je n’y retournerai pas.

Après j’ai rencontré ma moitié… Non, je l’ai rencontré pendant cette période assez surréaliste, mais je ne l’intéressais pas du tout, et réciproquement!! Mais quand je l’ai repéré, j’ai dû déployé beaucoup d’énergie pour qu’il me remarque pendant près d’un an… Et oui… Et croyez moi, il y avait de sacrés barrières… Comme d’habitude avec mes choix, j’ai parié sur l’avenir avec cette personne. Si j’avais joué au black jack, c’est comme si j’avais mis toute la fortune d’une personne de ma famille sur un numéro…

Après, nous avons vécu pendant plus d’un an loin l’un de l’autre… Là encore une période pas facile! Y a un dicton qui dit « loin des yeux, loin du cœur » qui n’est pas forcément faux, surtout en début de relation, comme nous l’étions. Mais nous avons tenu. Je crois que pour ma part, j’étais déjà très très amoureuse. Je crois que réellement je suis tombée amoureuse, quand je l’ai vu un an avant que l’on sorte ensemble. Je me souviens on l’attendait pour manger ensemble, cela faisait longtemps que je ne l’avais pas vu , peut être 3 ans. Je l’ai reconnu de suite dans la rue, alors qu’il y avait du monde.

Après, il y a eu la vie ensemble.. Alors ça!!! Non ce n’est pas facile de vivre avec une personne, même si vous l’aimez très fort!!! Oui c’est des concessions, oui c’est des discussions et des disputes… Et c’est normal!! le départ est toujours très compliqué!! Et c’est vraiment à savoir. J’avais suivi les dires de ma meilleure amie, qui m’avait fait croire que c’était idyllique, le monde des petits poneys mais en encore mieux! Mais la réalité est loin de ça! Surtout, si vous venez de vous installer avec votre moitié, ne partez pas en courant si tout ne se passe pas comme pévu!!!

La vie a deux c’est difficile, et c’est beaucoup de concessions!!! Ne désespérez pas!! La vie a deux c’est super mais dure!! C’est des concessions tout le temps, mais quand c’est pour sa moitié…

Bref c’était juste un post sur le fait de profiter de chaque instant, parce que ca passe beaucoup trop vite!

 

 

Publicités

13 réflexions au sujet de « Retour en arrière… »

  1. J’aime beaucoup ta façon d’expliquer comment tu en es arrivé là où tu en es aujourd’hui. De toute façon, la vie ne peut pas être toute rose à chaque instant. Les coups durs sont là pour nous endurcir, nous donner des leçons.
    Je me suis beaucoup reconnue en celle que tu étais à 15 ans avant que tu deviennes plus « populaire ». J’étais une ado très discrète, très timide, que personne ne remarquait. Niveau scolaire, j’étais correcte sans pour autant être l’intello. Je n’avais pas beaucoup d’amis. Et en fait, c’est faux ce que je viens de dire… Les gens me remarquaient, mais simplement pour se moquer de moi. Pourquoi ? Je ne sais pas. Je n’ai jamais chercher à attirer l’attention sur moi, mais certaines personnes ont une vie si inintéressante qu’elles doivent parler des autres pour se croire intéressant… C’est la conclusion que j’en ai faite. Ca a duré jusqu’à la fin de ma scolarité, enfin avant les études supérieures donc jusqu’à mes 17 ans. C’était dur…
    Mais sans ça, je n’aurais surement pas été celle que je suis. J’ai fait des études supérieures en communication (oui, moi la fille timide qui ne disait jamais rien!) et ça m’a beaucoup ouvert face aux autres.

    Aimé par 1 personne

    1. Oh non la vie n’est pas rose tout le temps mais c’est ce qui nous fait apprécié les bons moments… timide je connais aussi… étonnamment je me suis fait remarquer mais je puisait ma force dans mes amis… j’en avais très peu comme toi… De tte facon des vrais amis on en a peu… mdr en communication effictivement tu fais fort!!!!

      Aimé par 1 personne

      1. Exactement 🙂
        C’est bien de puiser sa force de ses amis 🙂 malheureusement, les miens n’étaient pas très honnêtes ^^
        Oui, mais la communication m’a parmi de m’ouvrir, donc c’était bien ^^ c’est un peu comme le conseil de faire du théâtre quand on est timide :p

        Aimé par 1 personne

      2. Mdr j’en faisais pdt cette période! !! Mdrrr
        C’est compliqué de choisir ces amis on se brûle souvent les ailes… 😞
        J’ai hésité à rentrer dans la communication… mais justement c’est bcp d’ouverture pour moi looool

        Aimé par 1 personne

      3. Mdrrr ^^
        C’est sûr 🙂 d’ailleurs, aujourd’hui, il ne m’en reste que très peu. Je suis assez contente de voir qu’une amie m’envoie des messages de temps en temps même après plusieurs mois sans nouvelles 🙂
        Looool je te comprends :p à l’époque, j’aurais pas cru pouvoir faire ça ^^ puis, je me suis juste lancée :p

        Aimé par 1 personne

  2. J’adore ta plume et c’est frappant tes mots. J’ai aussi été cette fille de 15 ans j’avais mes amis j’étais pas la plus populaire ni la meilleure élève mais j’ai réussi enfin je suis fière et en accord avec ce que je suis. Vivement que j’ai plus de temps, j’aimerai parcourir un peu plus ton blog
    Belle journée

    Aimé par 1 personne

    1. Merci!! Ça me touche beaucoup!! ☺ c’est amusant, je me rend compte qu’on est nombreuse à être passé par cette époque assez ingrate… mais je suis comme toi aujourd’hui je suis fière de ce que je suis devenue!! Surtout n’hésites pas à commenter 😉.
      J’ai pas eu le temps de parcourir tout ton blog aussi… je vais m’y atteler des que j’aurai un peu de temps 👄👄

      J'aime

      1. Oh oui moi ce qui m’éclate c’est parfois croiser « les populaires » de l’époque ben je suis encore plus fière lol même avec mes kilos en trop et le reste lol
        tu sais ce sera un tour rapide sur mon blog, j’ai que quelques article (je débute depuis hier) là j’entends ma minie qui s’éveille et faut courir chercher sa soeur à l’école

        Aimé par 1 personne

      2. J’ai commencé y a deux mois donc je sais ce que c’est les débuts. Mdrrrr.. je n’ai pas cet avantage… je ne croise personne, je ne suis plus du tout dans la même ville… mais je suis fière quand même! !! La courses des enfants… je ne connais pas mais je sais que c’est sportif lol

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s